Vous avez trouvé un oiseau/ oisillon au sol ?

Le printemps est une période clé pour de nombreuses espèces d’oiseaux.

Certains oisillons téméraires de plusieurs espèces (chouettes, grives, merles) quittent leur nid avant de savoir voler. Ils se retrouvent alors au sol où nous sommes susceptibles de les trouver. Alors que dans la plupart des cas, leurs parents ne sont pas loin, prêts à s’occuper d’eux, nous pensons bien faire en les recueillant.C’est ainsi que plus de 40% des animaux accueillis dans les Centres de sauvegarde sont des jeunes oisillons ou mammifères, qui, pour beaucoup d’entre eux, auraient pu rester dans leur milieu naturel.Aussi, avant toute intervention, nous vous conseillons de vous assurer que l’animal soit réellement en détresse.

Il faut savoir que la plupart des oisillons sortent des nids avant de savoir voler. Mais cela ne signifie pas qu’ils sont abandonnés ! En effet les parents continuent à les surveiller, à les nourrir et s’en occuper. Donc si vous trouvez un jeune oiseau seul, seuls trois cas de figure nécessitent une récupération ou un déplacement de l’animal.

Cliquez pour accéder à la BD

Si vous avez trouvé un jeune animal sauvage : que faire ? Nous vous proposons de découvrir une BD, sur les gestes à avoir quand on trouve un petit oisillon tombé du nid.Elle a été réalisée par Margaux Kindhauser, auteur de Bande-Dessinée professionnelle depuis une dizaine d’années http://www.margauxmara.com/blog/oisillon-en-dtresse-que-faire

* Premier cas : s’il est en détresse que vous voyez du sang par exemple, l’animal doit être pris en charge par un centre de soins. Contactez le réseau SOS Faune sauvage au 07 72 22 51 40

** Second cas : s’il n’a pas de plumes. Cela signifie qu’il est trop jeune pour sortir du nid. Il faut donc chercher l’endroit d’où il provient, son nid, et le replacer à l’intérieur avant que le petit ne se refroidisse trop.

*** Troisième cas de figure : si l’oiseau est en danger immédiat, par exemple si il est à la portée d’éventuels prédateurs. Ce cas de figure ne nécessite pas d’apporter l’oiseau dans un centre de soins, il suffit de lui aménager un nid de substitution !

Pour cela, munissez-vous d’un carton. Il faut que celui-ci soit assez grand pour qu’un oiseau adulte puisse se poser à l’intérieur et redécoller et qu’il ait des bords assez hauts pour que le petit ne puisse pas en sortir simplement en sautant. Placez du papier journal ou un linge au fond et mettez le petit dedans. Pour finir, placez ce carton, en hauteur dans un rayon de 20 ou 30 mètres maximum autour de l’endroit où vous avez trouvé le jeune. Les parents retrouveront le petit grâce à ses piaillements, et viendront le nourrir.

Retrouvez tous ces conseils dans le poster en illustration !
et rendez-vous sur le groupe Réseau SOS Faune Sauvage

Lien d’accès à l’affiche des collègue du Centre de soins LPO Aquitaine en grand

Fiche médiation Ramassage des jeunes: https://www.lpo.fr/images/detresse/fm_ramassagejeunes_2019_web.pdf

Guide Secourir un animal en détresse: https://www.lpo.fr/images/detresse/outils/lpo_secourir_un_oiseau.pdf

En cas de doute contactez le réseau SOS Faune Sauvage au 07 72 22 51 40.
(En pleine période de reproduction, les appels sont très nombreux et nos lignes sont saturées. Merci de faire preuve de patience parfois. Nous avons mis en place une page facebook pour les premiers conseils: Réseau SOS Faune sauvage )

Merci pour votre compréhension

Les commentaires sont clos.