Qui sommes-nous ?

La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) – Agir pour la Biodiversité –  a été créée en 1912 pour mettre un terme au massacre du macareux moine en Bretagne, oiseau marin devenu, depuis, son symbole. Elle a été reconnue d’utilité publique en 1986. Elle est dirigée par Yves Verilhac et présidée par Allain Bougrain Dubourg. La LPO est le représentant français de BirdLife International, alliance mondiale qui réunit plus de 100 organisations de protection de la nature (2,3 millions d’adhérents dans le monde).

Créée en 2011, la LPO Pas-de-Calais compte près de 500 membres dont près de 20 bénévoles actifs ainsi que deux salariées. Par ses différentes activités, l’association a pour objectifs:

Agir pour l’oiseau, la faune sauvage, la nature et l’homme, et lutter contre le déclin de la biodiversité, par la connaissance, la protection, l’éducation et la mobilisation.

Dates clés :
– Date de création du GEDENA (groupe d’étude de découverte de la nature dans l’Audomarois)
– Date de création du Groupe LPO du Pays de L’Audomarois le 4/11/2000
– Date de création de l’association locale LPO Pas-de-Calais : 23/11/2011
– Date de publication au Journal Officiel: 10/12/2011

Trois axes sont ainsi développés :

  • Amélioration des connaissances de la faune et de la flore :
  • La défense, la sauvegarde et la gestion des populations de faune et des écosystèmes dans lesquels ils vivent 
  • L’information, la sensibilisation et l’éducation du public sur la faune et flore sauvages, la nature et l’environnement 

Ces trois axes d’actions sont complémentaires. En effet, dans le contexte actuel d’érosion de la biodiversité, aucune action de défense et de sauvegarde de la faune et de la flore ne peut être efficace sans une bonne connaissance de ce que nous souhaitons protéger. Ainsi, connaître la biodiversité faunistique et floristique de notre département nous permet de mettre en place des actions de protection cohérentes. Enfin, la préservation de la biodiversité est de l’intérêt général et doit intégrer les collectivités, institutions, associations mais aussi et surtout l’ensemble des citoyens. Pour que ces derniers deviennent acteurs de la préservation de la biodiversité, il est nécessaire, dans un premier temps, de les informer, sensibiliser et éduquer sur la faune et la flore sauvages, la nature et l’environnement.

La LPO62 dispose de l’agrément « Association éducative complémentaire de l’enseignement public » attribué par le ministère de l’Education Nationale.
Elle propose à tous les publics, et plus particulièrement aux scolaires, des ateliers, des visites guidées, des conférences, des expositions…

Refuges LPO

La LPO 62 relaie les programmes nationaux:

Des Terres et des Ailes

Les commentaires sont clos.